Autoconsommation - Sunset-France

Autoconsommation

Autoconsommation

 Autoconsommation – Vers la parité réseau  

Grâce à la baisse « rapide » du prix des modules photovoltaïques, l’autoconsommation de l’électricité solaire a démarré en France. Comme tout nouveau marché, être bien formé et informé, évite de tomber dans des pièges faciles.
Selon la Commission de Régulation de l‘Energie (CRE), le prix de l'électricité devrait augmenter de 30% de 2013 à 2017, ce qui amènera le photovoltaïque à la parité réseau.
Revendre actuellement l'électricité solaire à EDF est plus rentable que la consommer, contrairement à notre voisin Allemand ou Italien ;  mais nous y arrivons à grand pas…

Autoconsommation – Explications  

L’autoconsommation est la part de l’électricité photovoltaïque qui est consommée directement dans le bâtiment où elle est produite.Une part de cette autoconsommation est dite « spontanée », c'est-à-dire qu’elle intervient lorsque des appareils sont en fonctionnement au même moment que la production. L’autre est dite « différée » quand l’énergie produite est stockée dans des batteries pour une consommation nocturne.L’autoconsommation « spontanée » dépend bien évidemment de la puissance photovoltaïque installée et des appareils fonctionnant le jour (activation du cumulus durant la journée) et notamment en été. Elle représente 20 à 50% de la production solaire.

Pour augmenter le pourcentage d’autoconsommation on peut :

  • réduire la puissance photovoltaïque installée
  • stocker l’électricité dans des batteries (autoconsommation « différée »)
  • décaler au maximum les consommateurs électriques en journée (cumulus par exemple)
 
On peut aussi choisir de ne pas optimiser ce pourcentage et d’installer le maximum de modules possibles sur la toiture. Dans ce cas, le surplus de production pourra être injecté sur le réseau et vendu à ERDF.
 
Suis-je autorisé à produire et consommer mon électricité ? Oui, dans mon intérêt et sans hésiter !
 
En plus d’être rentable, c’est un acte citoyen. C'est une révolution qui bouscule les monopoles et lobbies en place (pétrole, nucléaire, …) . 
 
En effet, la production d’électricité est restée pendant longtemps la « chasse gardée » de grands énergéticiens car les montants d’investissement étaient colossaux. Grâce à la baisse accélérée du prix de modules photovoltaïques, il est possible dès 2014 de créer de l’électricité à un prix équivalent de celui qui est vendu par le réseau « historique ». 
 
La seule limitation règlementaire aujourd’hui (2014) est l’impossibilité de contracter un contrat de vente de surplus si l’installation photovoltaïque comporte un parc de batteries.
 
Quelle économie sur ma facture d’électricité ?
 
Pour répondre à cette question il faut savoir combien de kWh consommés dans le bâtiment vont être compensés par la production photovoltaïque. 
 
Tout va dépendre du nombre de modules installés et donc du taux d'autoconsommation atteint. Mais il ne sert à rien d’installer trop de modules car cela génèrerait du surplus de production qui serait perdu, notamment lors des mois d'été.
 
A-t-on besoin d’installer des batteries ?


Oui, si l’on veut compenser/assurer la consommation de nuit.

La capacité des batteries à installer va dépendre du nombre de modules, des habitudes de consommation des habitants. Pour pouvoir dimensionner correctement le parc batteries, il est nécessaire d’avoir préalablement effectué des relevés précis de consommation du lieu pendant 12 mois. La technologie des compteurs ERDF actuels ne permettant pas encore ce niveau de précision,  SOLAIREWATT peut fournir un produit adéquat (voir options : SUPERVISION). Ensuite, l’analyse fine de ces courbes permet de déterminer la capacité batterie permettant d’atteindre un taux d’autoconsommation nominal.

Panne de courant sur le réseau électrique…

Certain kits d’autoconsommation permettent de maintenir l’électricité dans le bâtiment en cas de panne réseau. Les onduleurs ont une sortie spécifique nommée « local out » qui est alimentée par les panneaux solaires en cas de coupure de courant sur le secteur.La puissance de cette alimentation secourue sera limitée par la puissance de l’onduleur installé.

Démarches administratives sans contrat d’achat d’électricité ?

Dans le cas d’une installation en autoconsommation avec stockage de l’énergie (batteries), il n’est pas possible de revendre tout ou partie de l’électricité à ERDF. Mais il est cependant nécessaire de déclarer la présence d’un appareil de production d’électricité raccordé au réseau de distribution électrique. Cette démarche est entièrement gratuite et permet au gestionnaire du réseau de distribution de vérifier que les appareils sont aux normes en vigueur (Notamment la VDE0126-1-1).Si le bâtiment est déjà équipé d’une centrale PV bénéficiant de la revente totale, le surplus généré par une installation en auto consommation ne pourra être racheté.